Me voici à Toi ô Allah

Publié le par Muslim 85

Me voici à Toi ô Allah

 

"Me voici à Toi O Allah, me voici à Toi, tu n'as point d'associé, me voici à Toi certes toutes les louanges et les faveurs t'appartiennent ainsi que ta Royauté, tu n'as point d'associé..."

C'est au son de cette invocation, que le serviteur d' Allah , le coeur empli d'Amour, accomplit ce que son Seigneur Lui a ordonné dans le Glorieux Coran:

"Là sont des signes évidents, parmi lesquels l'endroit où Abraham s'est tenu debout; et quiconque y entre est en sécurité. Et c'est un devoir envers Allah pour les gens qui ont les moyens, d'aller faire le pèlerinage de la Maison. Et quiconque ne croit pas... Allah Se passe largement des mondes"  [ Sourate 3 - verset 97 ]

 

L'être humain à qui Allah   Le Très généreux à accordé ce bienfait, se trouve dans un état de joie extrême, de peur, et en même temps d'impatience...tous les sentiments se mêle en lui, car il se rend compte qu'il va fouler la terre, qu'ont foulée de nobles prophètes, des compagnons bien guidés, des pieux qui craignent Allah... mais surtout, qu'il va accomplir son 5éme pilier, pour plaire à Son Créateur, par Amour envers LUI Le Très Haut, Le Sage, Le Généreux... et ... il le sait... qu'après cela... il ne sera plus le même.

Une voix émanant du moyen de transport, lui annonce qu'il se trouve au "miqat" endroit où le pèlerin doit se mettre en état de sacralisation (ihram) et doit renouveler son intention...

La Rahma et la Sakina [ la miséricorde et la sérénité ] l'enveloppe doucement... ses yeux débordent de larmes...il est assit... humblement habillé de deux morceaux d'étoffe, derrière lui... ses biens, sa famille, son travail, sa vie mondaine... heureux et plein d'amour, de miséricorde, de repentir, d'espoir... murmurant... "me voici à Toi - O Allah ... me voici à Toi..." il sent à ce moment précis que son fabuleux voyage commence .....

...Arrivé à l'aéroport de Jedda, son coeur se ressert de plus en plus, car les étapes s'enchaînent, et, le moment qu'il attend le plus est de se retrouver, face au Masjid el haram lieu où tous les soumis à Dieu l'Unique tournent autour de la Kaaba, tel l'électron gravitant autour du noyau, la lune autour de la terre, la terre autour du soleil, ou encore, tels les Anges autour du beyt el ma'mour [ equivalent de la ka'aba au 7ème Ciel ]

 

Petit à petit, l'heure H arrive, notre frère est en marche vers la noble mosquée... ayant mis l'intention pour le mode "Tamatou'", c'est-à-dire, el Hajj et la 'Omra, il ne cesse de répéter " Me voici à Toi O Allah, Me voici à Toi" afin d'effectuer son petit pèlerinage...

Il voit au loin la prestance de la Mosquée, et comme pour se rassurer, il répète encore et encore la Talbiya...convaincu que ce qu'il va voir, va être à jamais gravé dans sa mémoire... Il ne cesse de murmurer Soubhan Allah, Soubhan Allah ... tellement il est émerveillé par ce qu'il voit ...

 

Il n'arrive a retenir son émotion, voyant ses frères et soeurs du monde entier, il ne distingue, ni le riche, ni le pauvre… chacun se sourit mutuellement... Il ne ressent que paix et sérénité. amour et fraternité... et Au Nom de Dieu... le sourire aux lèvres et les yeux émerveillés ... au son de " Labeyka lahouma Labeyk..." comme un chemin tout tracé à son honneur, il s'apprête à franchir l'une des portes de ce lieu magique...

 

En entrant à la mosquée, il entre du pied droit et récite l'invocation que faisait le prophète à cette effet ... Il marche pas à pas dans le masjid, éblouis par la beauté de ce qu'il voit, le sol est frais, l'air y est pur, la douceur et le calme y règnent ... et on n'y entend que les louanges au Créateur...

Il sent qu'il se rapproche du centre de la mosquée... son coeur se met à battre de plus en plus fort, lorsque soudain, ses yeux ne cessent de ruisseler de larmes suscitées par l'émotion de ce qu'il contemple... la noble Kaaba...

Ce n'est pas tant la vue de cette maison sacrée qui le fait tant pleurer.... mais toute l'histoire qu'elle renferme, tout les efforts que les nobles prophètes Ibrahim (khalil Allah, l'ami intime d'Allah ) et son fils Ismaïl , ont déployé, afin de la construire.

Les  montagnes de souffrances qu'ont dû subir le prophète et les compagnons afin de la dépouiller de toutes les idoles qu'elle renfermait. Il ne cessait de pleurer en se demandant ce que, … lui, avait fait pour l'Islam... il revit le compagnon Bilal faisant le Adhan... quand soudain il entend... [ Allahou Akbar, Allahou Akbar … ]

 

Émotions sur émotions, il prend place...au milieu de ses frères... épaules contre épaules, tous la même intention... Adorer Le Créateur... plein de dévotion et de concentration... il se prépare à accomplir sa première Salate en ce lieu Saint... Il se concentre, et se laisse bercer, par les nobles paroles du Glorieux Coran ...

Apres avoir fait son dhikr... il lève la tête et regarde la Kaaba, et il se dit "SoubhanAllah El 'Adim, Gloire à Toi Ô Allah !"  émerveillé, il voit des oiseaux, qui volent autour de la Ka'aba, comme si eux aussi glorifiaient leur Créateur, Il fut très surpris, mais se rappela ce verset... C' est Lui Allah, le Créateur, Celui qui donne un commencement à toute chose, le Formateur. À Lui les plus beaux noms. Tout ce qui est dans les cieux et la terre Le glorifie. Et c' est Lui le Puissant, le Sage. [ Sourate Al 'Hachr, 59, verset 21-24 ]

Soubhan Allah [ dit-il ] - Oui... Tout ce qui est dans les cieux et la terre Le Glorifie, Louange à Toi Ô Allah, qui m'a guidé, car je n’étais nullement capable de me guider moi même... O Mon Seigneur ! Toi qui es tout respect et tout honneur, parfais moi ma religion, accorde moi Ta grâce entière et fais de moi un serviteur reconnaissant et un serviteur généreux...

Ô Allah Gloire et pureté à Toi ! Tu es le Vivant, et il n'y a point de Dieu que Toi, Seigneur et Maître des univers.. A Toi revient la louange dans la vie d'ici bas et dans l'autre, fais vivre mon coeur par la Foi, délie ma langue par la lecture du noble Coran dans le monde présent et dans la vie ultime, par Ta Miséricorde, O Le Tout Miséricordieux, O Le Très Miséricordieux...

Ô Allah !! Bénis nos ouies, nos vues, nos épouses et nos descendances, accepte notre retour à Toi... C'est Toi par excellence qui agréé le retour des repentis... des ruisseaux de larmes coulent sur son visage, se souvenant de ses péchés... il sanglote, car à ce moment là, il ne voit pas la petitesse de ses péchés, mais la Grandeur de celui envers qui il a désobéit...

 

De ce séjour tant attendu, il gardera en lui chaque étape de sa ‘Omra et de son Pèlerinage, il découvrit des moments de fortes émotions, de partages, d’efforts et de réconfort, de prières et d’invocations, mais aussi de cette merveilleuse sensation d’être emporté par les lectures du Coran qui raisonnent encore dans son coeur.

Au moment de partir, sans pouvoir se retenir… de chaudes larmes coulèrent sur ses joues, des larmes de tristesse et de peine, de devoir quitter cette terre, si chèreil se tourna comme pour jeter un dernier regard à une personne aimé que l’on quitte, il murmura, Insha Allah et si Dieu me prête vie, je reviendrais...

 

Ô Allah ! Parce que Tu connais l'invisible et que Tu peux tout créer, fais moi vivre tant que la vie me soit un bien et reçoit mon âme si Tu sais que la mort me sera un bien... Ô Allah ! Embellis nous par la parure de la Foi.. et fait en sorte que nous soyons ceux qui guident et qui sont bien guidés...

Ô Le Vivant ! Ô Le Subsistant ! J'implore Ta miséricorde, Il n'y a de Dieu que Toi, Gloire et pureté à Toi.

Publié dans Témoignages

Commenter cet article