C'est l'histoire...

Publié le par Muslim 85

C'est L'histoire...

     

voilà...  c'est l'histoire d'un petit garçon français, d'origine française, qui passe ses années de classe primaire dans une petite école d'un village tranquille. Un bon petit premier de la classe...  Puis c'est le débarquement au collège, dans le quartier de la ville voisine : les habitudes changent, les fréquentations aussi. C'est donc là qu'il commence à côtoyer des musulmans. Des liens solides d'amitié se tissent alors au travers des heures passées à l'école.  Puis arrive l'époque des bêtises : on dira que cette période a contribué à forger son caractère au sein du groupe... Bah oui, quand on est adolescent, on aime bien jouer la petite frappe, la terreur des cages d'escaliers. C'est à cette époque que ce jeune commence à délaisser les études.  Au lycée : une catastrophe en prévision... Les bêtises, jusque là d'ordre puéril, prennent de l'ampleur, ainsi que leur degré de gravité, mais...

     Par un bel après midi d'été, alors que le petit groupe d'amis se promène, une rencontre - au premier abord anodine pour l'histoire de ce jeune garçon - se produit. Des gens du  rappel sont sortis pour appeler les "jeunes maghrébins" du quartier à venir à la mosquée. C'est à partir de ce moment, semble-t-il, que ces jeunes ont pris conscience de leur religion. El la louange est à Allah.  Rien de bien intéressant pour notre petit français qui jusqu'alors ne s'est que très rarement penché sur la question : "Dieu existe-t-il ?". Ses amis, fréquentant la mosquée, s'attachant à pratiquer la prière en son temps, s'imprégnant de nouvelles valeurs, se détachent peu à peu du "délire" d’autrefois. Et puis les discussions s'orientent de plus en plus vers cette éternelle question : "Mais pourquoi tu crois pas en Dieu ?"

     Le 8 mai 1994 : jour férié, "y a rien à faire, c'est la galère"...

Notre petit français a un peu plus de 16 ans. Ce jour férié, comme les autres d'ailleurs, il n'y a rien pour passer le temps : pas de bus pour aller en ville, pas de match de foot à aller voir, pas de magasin ouvert pour aller manger quelques glaces, rien de rien... C'est alors que l'heure de la prière arrive ; ceux qui prient réussissent à faire venir le reste du groupe à la mosquée. Tous s'assoient pour écouter une lecture au sujet de l'unicité d'Allah en tant que Créateur, Pourvoyeur au besoin des créatures, Gérant de l'Univers. Bilan : un énorme point d'interrogation dans la tête de notre jeune homme, et un sentiment d'apaisement et de sérénité au fond du coeur.

Intrigué par cette religion qu'il ne connaît pas, il retourne à la mosquée pour poursuivre ses lectures. Et a chaque fois, en sortant, une sensation de légèreté et une soif insatiable de faire le bien l'envahit. Au fil des lectures et des discussions sur la religion, le petit français s'achemine, par la grâce d'Allah, vers une conversion en dépit des conflits que cela apporterait, notamment avec son entourage.

Il s'instruit en commençant par l'unicité d'Allah, les principes fondamentaux de la croyance, et un minimum de la pratique.  Depuis ce 8 mai 1994, il s'est passé bien des choses dans sa vie qui ont réjoui son coeur, sa vue et ses autres sens, mais tout cela : c'est une autre histoire...

Votre frère a aujourd'hui 25 ans ; il vous remercie d'avoir pris sur votre temps pour lire sa petite histoire.

Remercions Allah de nous avoir guidé...

Publié dans Témoignages

Commenter cet article